Boutique en ligne, pourquoi et comment définir votre cible ?

Dans ce vaste monde qu’est internet, il est parfois difficile de savoir à qui s’adresser. Si vous venez de lancer votre boutique en ligne, la définition de votre public cible est un enjeu majeur pour bien maîtriser vos ventes. On vous donne quelques clefs dans cet article…

Conseils

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un grand classique du marketing quand il s’agit de commerce et de boutique en ligne : le célèbre « public cible », aussi nommé « le persona ». La plupart des grandes marques connaissent très bien le public qu’elles souhaitent toucher, parce qu’elles ont fait des études de marché, des tests auprès de leurs utilisateurs… Mais avant cela, elles ont défini leur public idéal en se basant sur plusieurs critères.

Bien sûr, il y a des personnes et des agences spécialisées dans cette "identification" de public cible, mais pour votre boutique en ligne, vous pouvez aussi tout à fait vous en sortir en abordant les choses par étapes, au fil de l’eau. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour dénouer cet épineux problème.

Dans ce vaste monde qu'est internet, trouvez votre client idéal
Dans ce vaste monde qu'est internet, trouvez votre client idéal

Parlons peu, parlons persona

Un persona qu’est-ce que c’est ?

Puisque tout le monde n’est pas un aficionado du marketing, abordons le sujet par le début : un persona, mais qu’est-ce que c’est ? C’est en fait un personnage fictif, une représentation sur le papier du public que vous souhaitez atteindre. Mais attention, ce n’est pas un personnage inventé de toute pièce. En réalité, le persona est la représentation d’un groupe de personne : le public intéressé par vos produits, le tout définit selon des données et des critères très précis. Vous pouvez voir cela comme un portrait-robot de votre client idéal. Mais, en plus d’informations concrètes comme son genre, son âge, ou sa situation géographique, vous devez aussi identifier ses habitudes, son comportement lors d’un achat, ainsi que ce qui va motiver son achat.

Pourquoi le persona est un atout pour votre activité ?

En rassemblant ces critères et ces données, vous pourrez alors disposer de précieuses informations qui vous aideront à mieux identifier votre audience ainsi que ses besoins et donc, être plus efficace pour faire la promotion de vos produits ou de vos services. Avec des messages mieux qualifiés sur votre site, vos réseaux sociaux ou vos campagnes publicitaires, vous capterez plus facilement l’attention de vos prospects. Mieux ! Cela vous permettra de déclencher une vente sur un produit qui répond parfaitement aux besoins de votre cible. Si vous avez créé des campagnes publicitaires, votre retour sur investissement sera optimisé.

Pour résumer, définir un persona c’est :

- Être proactif sur l’évolution de vos produits ou services pour répondre encore mieux aux attentes de votre cible.

- Créer des campagnes qui parlent à vos prospects.

- Connaître sa cible afin de mettre en avant sur une fiche produit les qualités essentielles de votre produit pour vos clients.

- Dire concrètement à vos clients comment vous pouvez répondre à leurs problèmes.

Comment définir votre cible ?

Des données, et encore des données
Des données, et encore des données

Pour définir un profil type, il faut se poser plusieurs questions bien précises. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur ce qui existe déjà.

- L’âge et le genre de votre client type, pour savoir quel ton adopter lors de vos prises de parole.

- Sa situation géographique : grande ville, ville moyenne, ou zone rurale

- Son statut familial, par exemple célibataire sans enfant ou marié et un enfant, divorcé deux enfants etc.

- Ces centres d’intérêts.

- Son niveau d’étude et son secteur d’activité professionnel

- La façon dont ce client idéal va consommer : achat toujours raisonné ou achat opportuniste selon une promotion par exemple.

- Ses habitudes de consommation : achats en ligne ou achats en magasin, peut-être même un mix des deux avec un repérage en ligne et un achat en magasin pour parler à un vendeur…

- Ses valeurs et opinions : par exemple une consommation éthique avec des produits bio, locaux, ou faits-main. Ou bien une consommation très pragmatique avec des produits disponibles partout, rapidement et à moindre coût.

- Les marques que votre persona va acheter habituellement, les marques qui ont gagné sa confiance.

- Ses médias favoris pour recevoir des publicités : numérique ou papier, flyer ou newsletter…

- Son utilisation des réseaux sociaux : lesquels et à quelle fréquence.

- Ses freins et réticences lors d’un achat, ce qui lui fait abandonner un panier.

En étudiant les réponses à ces questions, vous pourrez donc adapter vos prises de paroles et étudier les besoins de vos consommateurs. Avec ce processus, il est évident que vous ne parlerez pas à tout le monde, que vous mettrez de côté plusieurs groupes de personnes. Cependant, avec une cible mieux définie, beaucoup d’entreprises ont vu les visites sur leur site augmenter, tout comme le nombre de pages vues, le temps passé sur une page et évidemment, les ventes.

Comment récolter ces informations ?

Dernier volet de cet article et non des moindres, vous vous demandez maintenant comment récolter ces informations. Là encore, sans faire appel à des spécialistes, on peut faire preuve d’un peu d’astuce. Tout d’abord, basez-vous sur vos clients actuels, quels sont leurs points communs ? Tranche d’âge, genre, à quelle fréquence achètent-ils ? d’où viennent-ils ? N’hésitez pas à récolter tout ce qui pourrait vous être utile dans votre base de données (sans bien sûr les diffuser ;) ).

Vous pouvez également réaliser des interviews auprès de vos clients. Dans ce cas, vous pouvez les contacter, avec leur accord, par téléphone, par mail, en envoyant une newsletter ou même en proposant un lien vers l’interview (un Google form) directement depuis votre site internet. Généralement, les entreprises offrent un petit quelque chose en retour, comme une remise sur leur achat ou un petit produit supplémentaire.

Armez-vous de votre téléphone
Armez-vous de votre téléphone

Vous pouvez aussi compter sur les témoignages clients, positifs ou négatifs, qui vous sont parvenus par mail ou via vos réseaux sociaux. N’hésitez pas non plus à interroger d’anciens clients, ceux qui n’ont pas commandé chez vous depuis un moment, afin de comprendre pourquoi ils ne font plus appel à vous. Cela peut-être parce qu’ils ont été déçus, ou parce que leurs besoins ont évolué, ou parce qu’ils sont passés chez vos concurrents et pourquoi… En bref, même les avis négatifs peuvent vous faire avancer !

Stories est une publication d'Hubside, outils numériques pour réussir vos projets et partager vos passions.

©2020 Hubside. Tous droits réservés

Mentions légales