Bien rédiger un article de blog, nos conseils

Avant de se lancer dans le grand bain du blogging, il est important de connaître les bases de la rédaction d’un article de blog. Cet article est là pour vous présenter la structure d’un article et vous apporter quelques clés pour rédiger comme un(e) pro.

Conseils

S’il y a bien un sujet que je maîtrise aujourd’hui en tant que rédactrice web, c’est l’écriture d’un article de blog. Mais lorsque je me suis lancée il y a plusieurs années (j’écrivais alors sur la thématique de l’amour 😉), c’était une tout autre histoire ! À cette époque, l’écriture d’un article de blog me demandait des efforts considérables tant il y avait de paramètres à prendre en compte. Alors, pour vous faire gagner du temps, je récapitule dans cet article les principaux éléments qui structurent un article de blog, et ce qu’il faut savoir sur chacun d’entre eux. Suivez-moi, je vous emmène !

Le titre

C’est le premier élément que perçoit votre lecteur. Et c’est aussi le premier filtre ! Car un bon titre donne envie de lire l’article, là où un titre médiocre dissuade de cliquer. Et face à l’avalanche de contenus qui existent sur la toile, mieux vaut savoir se démarquer. Pour ce faire, vous devez miser sur un titre attractif ! 

Plusieurs méthodes permettent de rendre un titre attrayant : 

  • Les titres sous forme de questions qui commencent par « comment »

  • Les titres sous la forme « 10 conseils pour apprendre une langue étrangère »

  • Les titres qui ont une promesse forte : « Voici comment j’ai doublé mes revenus en 3 ans » (à condition de la tenir, la promesse !)

  • Les titres qui interpellent voire vont à contre-courant de la pensée populaire : « Faut-il être égoïste pour réussir ? » 

  • Les titres qui suscitent la curiosité et/ou créent un sentiment d’exclusivité : « La méthode secrète pour réussir sa prise de parole en public »

Prenez le temps de penser votre titre

Un titre efficace doit être court, clair, précis, et comporter une dizaine de mots au maximum.

En revanche, attention de ne pas céder aux sirènes du « clickbait » ou « appâts à clic » avec des titres racoleurs qui offrent ensuite des contenus pauvres ou à côté de la plaque. Oubliez donc les titres du type “Comment multiplier ses revenus par 10 en seulement 1 mois”, peu crédibles, et qui donnent une mauvaise image de votre site. Un bon titre doit être authentique et refléter fidèlement votre contenu !

L’introduction

L’introduction, que l’on nomme aussi « chapô » dans le jargon journalistique, apparaît après que votre lecteur a cliqué sur l’article. Elle vise à mettre l’eau à la bouche de l’internaute pour le motiver à poursuivre sa lecture. 

Il est intéressant de commencer par une phrase qui interpelle le lecteur, comme l’annonce d’un chiffre-clé ou une citation. Puis de poursuivre avec un court paragraphe qui présente le sujet – c’est-à-dire la problématique qui va être traitée, puis qui résume brièvement les idées qui vont être abordées. N’oubliez pas d’intégrer aussi le mot-clé principal de votre article dans le chapô, pour booster la remontée de votre article dans Google.

L’exercice de rédiger une intro n’est pas toujours facile : il faut trouver le juste équilibre entre en dire suffisamment pour éveiller l’intérêt du lecteur, et ne pas en dire trop au risque d’être redondant avec le contenu de l’article. 

Petit conseil d’experte en rédaction : je rédige toujours mon introduction à la fin de mon article, lorsque j’ai une vision d’ensemble sur le contenu de mon article. 

Les sous-titres

Ne vous jetez pas sur votre clavier et posez votre plan sur le papier, cela vous aidera

Les sous-titres, c’est le squelette de votre article. Ils constituent le plan et la trame de votre article, avec ses multiples parties, sous-parties – voire sous-sous-parties. Il doit être précis, suffisamment clair, et suivre un déroulé logique qui vous permet de répondre à votre problématique. 

N’hésitez pas à créer différents niveaux de sous-titres, en fonction du degré de profondeur nécessaire pour répondre au sujet. De la même manière, vous pouvez poser une question en sous-titre, et apporter des éléments de réponse dans les sous-titres de niveau inférieur.

Pour optimiser votre référencement, pensez aussi à intégrer des mots-clés dans vos différents sous-titres.

Le contenu des paragraphes

Il existe une règle qui marche à tous les coups en matière de rédaction web, c’est 1 paragraphe = 1 idée ! Simple, et efficace ! 

Une autre règle est d’être le plus court possible. Inutile d’en écrire des tartines ! Une idée exprimée simplement en quelques mots vaut toujours mieux qu’un paragraphe long et fastidieux à lire. Privilégiez donc les phrases et les paragraphes courts !  

Pensez aussi à éviter le jargon technique et à utiliser des termes relativement vulgarisés. Ce conseil dépend bien entendu de votre cible. Si vous vous adressez à des experts du domaine, alors vous pouvez bien sûr vous permettre d’utiliser du langage spécialisé.

Pour plus de diversité dans la lecture, vous pouvez insérer les éléments suivants : 

  • Des liens internes (qui redirigent vers d’autres articles de votre blog) pour promouvoir vos autres contenus, et des liens externes (qui redirigent vers des contenus externes à votre blog) qui assoient votre crédibilité sur le sujet.

  • Des illustrations : rien de plus triste (et ennuyeux !) que des contenus textes sans images ! Les visuels permettent d’aérer le texte et rendent la lecture plus agréable. En outre, choisissez vos illustrations pour qu’elles complètent le texte.

  • Des citations ou des chiffres mis en exergue pour faire ressortir certains éléments du texte et casser la monotonie de la lecture.  

Jouez avec les citations pour rythmer votre article

La conclusion

Vous n’êtes pas nécessairement obligé(e) de rédiger une conclusion. La conclusion vise à « boucler la boucle » en récapitulant les principales idées développées dans l’article. 

Vous pouvez aussi ajouter une phrase d’ouverture avec des boutons d’action ou call-to-action dans le langage du web. Par exemple : « Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : … » ou encore « Le contenu vous a plu ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ». Le call-to-action dépendra de votre objectif : informer le lecteur, lui fournir des ressources pour approfondir sa lecture, l’inciter à prendre contact avec vous, à commenter ou à partager, etc.

Et pour finir…

Pour terminer, voici quelques conseils utiles pour créer un article de blog canon :

  • N’hésitez pas à mettre en gras les mots-clés pour les faire ressortir.

  • Aérez votre contenu : revenez dès que possible à la ligne, utilisez des bullet points ou des numéros si vous voulez lister des éléments …

  • Ne négligez pas la phase de relecture, pour vous assurer que le contenu est clair et cohérent, et – très important ! – vérifier l’orthographe !

Stories est une publication d'Hubside, outils numériques pour réussir vos projets et partager vos passions.

©2020 Hubside. Tous droits réservés

Mentions légales