Amélie Huault, décoratrice feel good

HUBSIDERS

Qu’il s’agisse de faire du tri, ranger ou décorer chez soi, il est difficile de résumer le métier d’Amélie en un seul mot. Finalement le dénominateur commun à tout cela serait probablement le bien-être ! Sa méthode ? De l’accompagnement, beaucoup d’écoute mais surtout pas d’improvisation !

Portraits
Hubsiders #09 : Amélie Huault

Coulisses de tournage : depuis que nous avons rencontré Amélie à Reims, j’ai : fait le tri chez moi, jeté les boîtes qui traînaient, fait beaucoup de piles de vêtements, acheté des cintres et pris un abonnement chez le fleuriste. J’ai aussi envisagé la machine à coudre, mais ça, c’est une autre histoire. Et puis, je me suis vantée de tout ça auprès de mes proches, parce que faire du tri apporte une réelle satisfaction, avec cette drôle d’impression de passer un cap.

Organiser et s'organiser
Organiser et s'organiser

Amélie est décoratrice d’intérieur et coach en organisation et rangement. Son quotidien et ce qui la motive c’est d’accompagner, aider à se sentir bien. Si vous ressentez l’envie de changer de décor, de faire du tri ou désencombrer chez vous mais que vous n’osez pas faire appel à quelqu’un, voici comment cela fonctionne :

Tu es aujourd’hui décoratrice d’intérieur et coach en organisation et rangement, est-ce que tu peux nous parler de ton parcours ?

Avant d'exercer cette profession, j'ai été styliste et j'ai travaillé dans la mode qui est ma formation de base. Puis, je me suis, je me suis orientée vers la décoration petit à petit : j'ai été Visuel Merchandiser chez le géant suédois. Ils m’ont beaucoup apporté, car ils ont vraiment des formations en interne assez incroyables sur l'organisation de la maison.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer à ton compte ?

Ça me tenait à cœur de pouvoir faire mes propres choix. J'avais envie de cette liberté là, mais aussi, de la liberté de création. Ça me permet aussi d'aller chez les gens, d'aller décorer chez des personnes ou ranger chez des personnes. Donc, il y a plus de contacts humains que quand on travaille dans un magasin. C'est une approche vraiment différente, plus humaine.

En devenant indépendante, est-ce que tu as eu des peurs ou des craintes ?

C'est vrai qu'on peut avoir la crainte déjà de : “Est-ce que ça va fonctionner ? Est-ce que je vais avoir du travail ? Parce qu'aujourd'hui, je suis en CDI, j'ai un salaire qui tombe tous les mois”. Mais après, je pense que quand on a vraiment envie et qu'on est animé par une passion, le doute s'efface très vite.

Amélie Huault - Décoratrice et coach en organisation et rangement
Amélie Huault - Décoratrice et coach en organisation et rangement

Coach en rangement, en quoi cela consiste et pourquoi on fait appel à toi ?

Le métier de home organizer consiste tout simplement à venir aider des gens qui se sont laissés déborder à un moment donné. Il y a plusieurs façons de se laisser déborder :

- Il y a des gens qui ont besoin de quelqu'un qui vient ranger parce qu'ils n'ont pas le temps, pas l'envie. Ils veulent juste réorganiser leur intérieur de façon plus pratique pour faire en sorte que leur rangement soit plus fonctionnel.

- Et puis, il y a aussi les personnes qui se sont laissées déborder, mais plus émotionnellement, qui n'arrivent pas à se débarrasser d'objets. Ce n'est pas la même approche, on ne vient pas juste ranger. On vient accompagner les gens, leur tenir la main pour effacer leurs peurs. C'est un ensemble de décisions qui n’ont pas été prises, un nombre de choix qui a été laissé sur le côté et qui est procrastiné. Ça peut être la peur de faire le vide parce qu'on s'habitue vite à avoir beaucoup de choses chez soi. Moi, je viens simplement désencombrer, pas vider !

- Et puis, ça peut être aussi la peur que ça prenne trop de temps. Mais si on fait un vrai tri, si j'apprends aux personnes à se détacher des objets, ça va très vite. Ce qui ne va pas vite, c'est quand on en a trop et qu'on range tout trop, et une semaine après, c'est de nouveau le bazar parce qu'on n'a pas trouvé une place à chaque chose.

On vient soigner et ranger la tête des gens qui rentrent chez eux.

Est-ce que tu dirais qu’il y a aussi une dimension psychologique dans ton métier ?

Ce métier a complètement un rapport avec l'état d'esprit des personnes ! C'est ce que j'aime, il y a un côté très humain parce que je rentre dans l'intimité des gens. Ils me font confiance. Souvent, le tri fait remonter des souvenirs, parce que tous les objets qu'on garde, on sait pourquoi on les a gardés. Ce sont des objets avec qui on n'a pas pacifié ce qui s'est passé. On vient soigner et ranger la tête des gens qui rentrent chez eux. Par exemple, ce bol que la grand-mère avait offert ou qu'on avait récupéré chez elle, on pourrait culpabiliser de le jeter ou de le donner. Mais ce n’est pas parce que je me sépare de ce bol que je me sépare de tous les souvenirs avec ma grand-mère.

Pour les cadeaux souvent les gens me disent “Je ne peux pas le jeter parce que c'est mon ami qui m'a offert ce vase et qu’elle vient souvent chez moi”. Alors déjà, on ne sait pas si elle verra qu'il n’y est plus. Et puis peut-être que c'est le moment de lui dire “je n'aime pas le rouge, tu m'as offert quelque chose de rouge, moi, j'aime vraiment beaucoup le bleu”. Pour la relation à l'avenir, ça sera peut être plus sympa ! On aura des cadeaux qui nous plaisent.

Moi, j'ai gagné quand mon client me dit « Mais comment tu as fait ? Je me sens bien ! Et ma fille, elle reste dans cette pièce, elle ne veut plus bouger.”

Pour la décoration intérieure, comment fonctionnes-tu ?

J'interviens aussi bien chez les particuliers que chez les professionnels. J'ai fait un chantier dans une maison de Champagne, il fallait refaire les pièces de vie et un bureau. On essaie vraiment d'établir la façon dont vivent les gens dans l'entreprise pour pouvoir aménager. Je meuble aussi des appartements et des maisons témoins. C'est moins humain, en revanche, il y a un côté intéressant car il faut cibler qui serait potentiellement l'acheteur et donc forcément, venir cibler la décoration qui pourrait plaire à telle ou telle personne, sans mentir, en respectant un budget.

  • Le soin apporté…
    Le soin apporté…
  • …au moindre détail
    …au moindre détail

Côté particuliers, je fais toutes les pièces de la maison. Beaucoup de chambres d'enfants ! Le but, c'est vraiment que les personnes se sentent bien chez elles. Moi, j'ai gagné quand mon client me dit « Mais comment tu as fait ? Je me sens bien ! Et ma fille, elle reste dans cette pièce, elle ne veut plus bouger. En fait, on vient presque se ressourcer là où tu as décoré, parce que ça nous correspond". Je me dis "voilà, ils sont bien chez eux. C'est que du bonheur".

Est-ce que tu peux nous donner 3 astuces de rangement qu’on peut tous faire chez nous ?

Alors, pour vous donner trois astuces de rangement simples :

- Déjà il faut commencer petit pour ne pas se décourager. Parce que souvent, si on commence par faire toute une pièce, on sort tout des placards. Au bout de deux heures, c'est un chaos pas possible et on se décourage. Commencer petit, avec son tiroir de chaussettes par exemple.

- Tout rassembler au même endroit et faire trois tas : un tas “ça, c'est sûr, je garde, elle est en bon état, je l'adore, je la mets tout le temps”. Un autre tas un peu neutre « oh je ne savais même plus que j'avais ses chaussettes-là. Qu'est-ce que je vais en faire ? Et dernier tas « elles sont trouées, elles sont usées, je ne les ai jamais aimées". Le tas neutre : il faut faire juste un bilan sur ce qu'on a dans le tas qu'on garde. Est ce qu'on a suffisamment de chaussettes noires ? Soit on le garde, soit on se dit « j'en ai assez », et puis on donne !

- Pour un troisième conseil. Commencez par les vêtements parce que c'est ce qu'il a de plus facile. On ne s'attache pas forcément autant à un vêtement qu'à un livre, des photos.

Comment ça marche quand on veut faire appel à toi ?

Alors, quand on veut faire appel à moi... J'allais dire c'est simple, mais oui, parce que effectivement, je vais m'adapter à la façon de faire et aux horaires de la personne. Il y a des gens qui vont avoir vraiment besoin de ne pas être là et que je range leurs affaires. Et puis, il y a des gens qui vont avoir besoin justement d'être là, de voir comment je fais. Moi, je ne jette rien, surtout. Je peux faire des suppositions, mais par contre, je ne peux pas du tout m’octroyer ce droit. Souvent, les clients me contactent par le biais de mon site, soit par téléphone, parce qu'il y a mon numéro juste en bas. Et sinon, du bouche-à-oreille, on est à Reims, donc, j'ai des cartes de visite qui circulent.

Trois conseils déco pour se sentir bien chez soi ?

Alors si j'avais 3 conseils à donner niveau déco :

- Déjà, ça peut paraître bête, mais de vraiment choisir des objets qui nous plaisent, pas parce qu'ils sont à la mode, mais parce que vraiment, ça nous plaît qu'on a l'impression qu'on gardera dans le temps.

- Deuxième conseil déco : toujours faire attention à la luminosité. Je pense que c'est vraiment très important. Évitez de peindre en trop foncé, même si parfois, c'est dans l'air du temps. Il faut adapter son éclairage, c'est-à-dire que trop d'éclairage dans un endroit où on a envie de se poser pour juste se décontracter, ce n’est pas bon. Et à l'inverse, un endroit où on a envie de travailler, il faut absolument qu'on ne soit pas toujours en train de se dire je ne vois pas assez clair.

- Troisième conseil que je pourrais donner : Oser la couleur, c'est toujours sympa.

Comment as-tu connu Hubside ?

Alors j'ai connu Hubside un peu par hasard. J'ai tout simplement tapé sur le moteur de recherche qu'on a tous « sites internet gratuits ». Je pense que je suis tombée sur 1 ou 2 que j'ai dû ouvrir et plus ou moins essayer. Il y en a qui m'ont semblé compliqués et le graphisme ne me plaisait pas vraiment. Finalement Hubside m'a plu. Je pense que le choix s'est fait en 5 minutes. Ça m'a plu parce que c'était d’une simplicité qui fait du bien, c'est-à-dire une photo, un texte et c'était bien cadré. J'aimais vraiment la simplicité de la composition.

https://amelie-huault.hubside.fr
https://amelie-huault.hubside.fr

Aujourd'hui, à quoi te sert ton site ?

Mon site Hubside me sert aujourd'hui parce que je pense qu'il faut une vitrine. Il faut être visible. Et puis, il y a un côté un peu plus confiant au niveau du client quand on lui parle d'une personne et que cette personne a un site en ligne. Vraiment, je pense que c'est important, même pour présenter les tarifs, etc. Je pense que c'est plus professionnel et que c'est rassurant pour le client.

Mes rêves professionnels ce serait, niveau déco, de m'occuper d'un endroit qui accueille des personnes : soit un hôtel, soit un restaurant. Parce que j'aurai envie de créer une ambiance où les gens se sentent bien.

Quels sont tes projets ou tes rêves ?

Alors aujourd'hui, mes rêves professionnels ce serait, niveau déco, de m'occuper d'un endroit qui accueille des personnes : soit un hôtel, soit un restaurant. Parce que j'aurai envie de créer une ambiance où les gens se sentent bien. Et c'est vrai qu'on est tous rentrés dans des restaurants ou des hôtels où on se sent comme à la maison, voire mieux. Et ça, ça m'intéresserait de réussir à créer une ambiance où les gens puissent s'apaiser et passer vraiment du bon temps. Et niveau rangement, j'aimerais aider de plus en plus de personnes, qui ne vont pas forcément bien ou qui ne se sentent pas bien dans leurs baskets, mais parce qu'ils ne se sentent pas bien chez eux et me dire tiens, j'ai encore fait quelque chose pour quelqu'un aujourd'hui et voir l'évolution de ces clients qui revivent un peu.

Tes conseils pour sauter le pas, changer de vie, monter son entreprise ?

Mes conseils, ce serait de se poser la question si, l'objectif est atteignable. C'est-à-dire “est-ce que j'ai les moyens ? ” “ Est-ce que je peux me permettre pendant quelques mois, peut-être, d'avoir un salaire un peu moindre”. Il faut être cohérent par rapport à sa vie, on a des obligations.

Et aussi quelles armes j'ai pour faire ce métier : "est-ce que j'ai un diplôme qui peut s'apparenter et qui va m'aider ?" Ou "est-ce que je suis prêt à me reformer ?" Quand on se pose cette question, on peut lister les choses et on va se rendre compte que, peut-être, on a déjà beaucoup d'atouts et ça va peut-être faire perdre ce manque de confiance qu'on peut avoir dès le départ.

Amélie, décoratrice feel good
Amélie, décoratrice feel good

Amélie Huault vit à Reims, si vous voulez faire appel à elle tant au niveau décoration qu’en coaching pour l’organisation et le rangement de votre logement, n’hésitez pas à la contacter via son site Hubside

Vous êtes un professionnel est vous voulez créer votre site pour digitaliser votre activité ? Rendez-vous sur Hubside pour découvrir nos offres dédiées !

Stories est une publication d'Hubside, outils numériques pour réussir vos projets et partager vos passions.

©2020 Hubside. Tous droits réservés

Mentions légales